PEE / PEI ou Assurance-vie ?

Notre Blog

PEE / PEI ou Assurance-vie ?

Poule aux oeufs d'or avec une couronne et un sceptre de roi

Nous nous sommes tous posé la question, cependant nous ne connaissons pas tous les avantages et inconvénients du PEE / PEI et de l'assurance-vie, il est alors difficile de s’orienter vers un produit plutôt que l’autre.

En effet, ce sont deux produits d’épargne très différents qui vont être plus ou moins avantageux d’un point de vue fiscal, financier ou encore performances.

🔎 En décryptant chacun de leur point de différenciation, Epsor va vous donner toutes les clés pour que vous puissiez faire votre choix !

💡 Bon à savoir :

L’assurance vie en chiffres : Au 31 décembre 2019, 45 % des Français détenaient au moins 1 contrat d’assurance-vie, avec un total d’encours d’environ 1 788 milliards d'euros.

L’épargne salariale (PEE / PEI) en chiffres : Au 31 décembre 2019, l’épargne salariale comptabilisait plus de 144 milliards d’encours répartis entre 10,9 millions de porteurs d’épargne salariale. Découvrez tous les chiffres de l’épargne salariale en France !

La majorité des Français a-t-elle raison de préférer l’assurance-vie ? 🤔

Sources d’alimentation : plus d’alternatives pour…

Chaque souscripteur d’une assurance-vie en a fait le choix ou en a hérité, pour l’épargne salariale, c’est l’entreprise qui l’ouvre pour ses salariés.

Pour alimenter votre assurance-vie, vous devez manuellement transférer de l’argent dessus ou bien mettre en place des versements réguliers, mais dans tous les cas vous êtes le seul à pouvoir l’alimenter.

En ce qui concerne le Plan d’Épargne Entreprise ou Interentreprise (PEE / PEI), il est alimenté par votre employeur via des primes de participation et/ou primes d’intéressement, et vous avez également la possibilité de l’alimenter personnellement par des versements ponctuels ou réguliers et profiter d’un éventuel abondement (dans le cas où votre entreprise en a mis en place).

⚽️ Épargne salariale 1 : 0 Assurance-vie

Et pour les frais ?

💰 Tous les frais liés à l’assurance-vie sont à la charge de l’épargnant. Il existe 4 grands types de frais :

  • Les frais d’entrée (frais liés à chaque versement), ils ne dépassent pas les 5 % et sont en moyenne de 3/3,5 %, la plupart des banques et courtiers en ligne vous les offrent.
  • Les frais d’arbitrage (frais appliqués pour changer de support d’investissement), ils peuvent être facturés sous 2 formes, un pourcentage du montant arbitré (généralement entre 0,5 % et 1 %) ou par forfait (entre 10 € et 25 € pour chaque arbitrage), les banques et courtiers en ligne les offrent dans la majorité des cas.
  • Les frais de gestion (assurance-vie, contrat euro), sont annuels et proportionnels à la valorisation du contrat, ils sont en moyenne entre 0,50 % et 0,80 %.
  • Les frais de gestion (assurance-vie, unités de compte), se situent entre 0,70 % et 1,20 %. En sachant qu'il faut rajouter à cela des frais de gestion (en moyenne de 2 %) liés aux OPCVM (SICAV et FCP) qui sont présents dans la plupart des contrats multisupport.
  • Les frais de sortie (frais de retrait) ne peuvent pas dépasser 5 % des montants retirés la première année, puis sont dégressifs (4 % en 2ème année, 3 % en 3ème année, etc.) jusqu’à 1 % avant 8 ans.

En revanche, pour l’épargne salariale, la majorité des frais sont pris en charge par l’entreprise, comme les frais de tenue de compte (frais annuel pour chaque salarié bénéficiant d’un PEE / PEI) et les frais d’entrée (frais liés aux versements sur le PEE / PEI).

Reste à la charge du salarié bénéficiaire :

  • Les frais de gestion (frais liés à la gestion de votre épargne) varient selon la typologie des fonds d’investissement (plus c’est risqué, plus ils sont importants), ils sont en moyenne entre 1 et 2 % et dépassent rarement la barre des 3,5 %. Ils sont inclus dans les performances de vos plus-values, les performances affichées sont toujours nettes de frais courant.
  • Les frais d’arbitrage (frais appliqués pour changer de support d’investissement) et les frais de retrait (frais liés au retrait de tout ou partie de votre épargne) sont également à la charge de l’épargnant mais sont tous deux généralement de 0 % chez la plupart des gestionnaires d’épargne salariale.

Le fait que la moitié des frais liés à l’épargne salariale soit pris en charge par l’entreprise l’avantage forcément sur ce point !

⚽️ Épargne salariale 2 : 0 Assurance-vie

👉 Et chez Epsor ?

Nous vous offrons les frais d’arbitrage et les frais de retrait. À propos des frais de gestion, ils sont inclus dans les performances affichées, ils vous sont donc directement perçus sur votre plus-value. En général, ils se situent entre 0,13 % et 3,34 % selon les fonds sur lesquels vous placez votre épargne.

Une fiscalité nettement favorable à…

🇫🇷 Lorsque votre entreprise vous verse des primes d’intéressements et/ou de participation et que vous les placez directement sur votre PEE / PEI, vous ne payez pas d’impôt sur le revenu. En revanche, pour placer une somme sur votre assurance-vie, vous devez la prendre par exemple sur votre salaire, sur lequel vous avez potentiellement déjà été imposé.

En ce qui concerne la fiscalité des retraits, les plus-values réalisées sur un plan d’épargne salariale ne sont pas imposées sauf prélèvements sociaux (CSG/CRDS) qui sont de 17,2 % (à l’issue de la durée de blocage de 5 ans ou en cas de retrait anticipé prévu par la loi par exemple mariage, achat de la résidence principale, invalidité…).

Pour les sommes versées après le 27 septembre 2017 sur l’assurance-vie, les plus-values des épargnants sont soumises (à l’issue de la durée de détention de 8 ans) au prélèvement forfaitaire obligatoire (PFO) de 7,5 % (soit un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 24,7 % avec les 17,2 % de prélèvements sociaux). Pour ceux ayant versé au-delà de 150 000 € par personne/foyer, ils sont exposés à un PFO au taux de 12,8 % (soit un PFU de 30 % avec les 17,2 % de prélèvements sociaux). Les épargnants qui ont leur assurance-vie depuis plus de 8 ans bénéficient d'un abattement de 4 600 € par an (9 200€ pour un couple) sur les plus-values réalisées.

⚽️ Épargne salariale 3 : 0 Assurance-vie

Une plus grande liberté d’épargne pour…

C’est simple, l’assurance-vie permet de retirer son épargne à n’importe quel moment et sans justificatifs ! Pour l’épargne salariale, les fonds sont bloqués pendant 5 ans, avec tout de même de nombreux cas de déblocage anticipé (départ de l’entreprise, surendettement, divorce, achat de la résidence principale…) sous réserve de justificatifs.

Cependant, la fiscalité de l’assurance-vie est nettement moins favorable si vous retirez votre épargne avant sa durée fiscale optimale qui est de 8 ans.

PEE/PEI ou assurance-vie, plus vous laissez les sommes investies longtemps, plus vous serez avantagé fiscalement !

Épargne salariale 3 : 1 Assurance-vie ⚽️

📌 À noter :

Malgré que l'épargne salariale ne puisse pas être débloquée à tout moment, elle l'est pour les "événements importants" qui nécessitent des liquidités (achat résidence principale, mariage…), et sa fiscalité est plus avantageuse que l'assurance-vie.

Des placements plus diversifiés pour…

Si l’on aborde ce sujet de façon générale, vous avez un choix plus vaste en contrats d’assurance-vie qu’en épargne salariale. En effet, il y a des fonds euros garantis, de nombreuses sociétés de gestion, des investissements et produits financiers de toutes sortes (immobilier, actions…), l’épargnant a un large choix et peut effectuer sa sélection en fonction de sa sensibilité au risque et de son profil.

Pour l’épargne salariale, la majorité des acteurs du marché propose une sélection restreinte de 4 à 8 fonds d’investissement, ce qui représente en moyenne un fonds par niveau de risque.

Épargne salariale 3 : 2 Assurance-vie ⚽️

👉 Et chez Epsor ?

L’une de nos principales différences par rapport aux offres traditionnelles du marché, c’est que nous proposons 33 fonds d’investissement à nos clients ! Une diversité de placements qui nous permet de conseiller à chacun de nos épargnants des fonds en accord avec leurs projets de vie, leur aversion au risque ou encore leur sensibilité au développement durable grâce à nos 12 fonds ISR.

Gamme de fonds détaillé d'Epsor

Niveau performance ?

Lorsque votre entreprise met en place un dispositif d’épargne salariale, c’est-à-dire un PEE ou un PEI, le gestionnaire qui sera désigné par votre employeur pour le gérer vous donnera accès à un panel de fonds d’investissement pour que vous puissiez investir vos primes d’intéressement et/ou de participation.

📈 Ces fonds d’investissement sont classés par niveau de risque (de 1 à 7), et selon votre aversion au risque vous pouvez répartir votre épargne salariale sur le ou les fonds de votre choix. Plus c’est risqué, plus vous avez de chance d’obtenir une belle performance, cependant, vous vous exposez à un risque de perte car aucun fonds n’est garanti en épargne salariale.

En revanche, pour l’assurance-vie en fonds euros, votre capital est garanti, vous êtes sûr de ne pas perdre d’argent. Cependant, ces dernières années, les fonds euros rapportent de moins en moins aux épargnants, et tournent autour de 1,8 % de rendement.

Match nul car c’est une variable subjective, cela dépend de votre aversion au risque et du nombre de fonds que vous proposent votre gestionnaire d'épargne salariale et votre assureur.

⚽️ Épargne salariale 4 : 3 Assurance-vie ⚽️

Les 2 produits sont-ils transférables ?

🛫 L’épargne salariale peut être transférée d’un gestionnaire à un autre lorsque vous quittez votre entreprise et que votre nouvelle entreprise vous en propose également ! C’est un véritable atout pour les épargnants qui ont un parcours professionnel changeant, car lorsqu'ils quittent leur entreprise, ils peuvent transférer leur(s) précédent(s) dispositifs chez un seul et même gestionnaire. 

Les contrats d’assurance-vie sont également transférables mais uniquement au sein de la même compagnie d’assurance, si vous souhaitez transférer votre contrat vers un autre prestataire, vous devrez racheter votre propre contrat.

⚽️ Épargne salariale 5 : 3 Assurance-vie

Question succession ?

👩‍👦 Loin d’être une surprise, l’assurance-vie est plus avantageuse pour préparer sa succession, car elle dispose de plusieurs abattements, le capital décès est exonéré d’imposition, et l’épargnant peut choisir les bénéficiaires.

L’épargne salariale fait partie de l’actif successoral classique comme la résidence principale, le compte bancaire, les livrets…

Épargne salariale 5 : 4 Assurance-vie ⚽️

Gestion libre VS gestion conseillée !

Pour gérer votre contrat d’assurance-vie, vous avez la possibilité de choisir entre trois modes de gestion, la gestion libre, la gestion déléguée et la gestion conseillée.

La gestion libre signifie que vous allez choisir vous-même les supports d’investissements sur lesquels vous allez investir, c’est un mode de gestion qui est plus destiné aux investisseurs aguerris. A contrario, la gestion déléguée est un mode de gestion dans lequel votre assureur va étudier et choisir pour vous les meilleurs supports d’investissement.

La gestion conseillée quant à elle va vous permettre d’être conseillé par votre assureur sur les supports sur lesquels investir en fonction de votre profil et de l’évolution des marchés. Cependant, ces deux derniers modes de gestion sont généralement facturés au souscripteur.

Pour l’épargne salariale, la plupart des prestataires proposent uniquement de la gestion libre.

Épargne salariale 5 : 5 Assurance-vie ⚽️

👉 Et chez Epsor ?

Nous proposons gratuitement à nos clients une gestion profilée grâce à nos profils d’investissements personnalisés en fonction de leurs projets de vie et de leur aversion au risque.

3 profils d'investissement d'Epsor pour un PEE / PEI à 5 ans

Le mot de la fin…

Un match honorable et très serré qui se conclue sur un match nul, même si l’on aperçoit tout de même quelques avantages supplémentaires à épargner sur son épargne salariale lorsque celle-ci est gérée par Epsor ! En effet, Epsor offre un conseil personnalisé, une diversité de placements et des gammes de produits financiers comparables à l’assurance-vie.

Cependant, utiliser ces deux placements pour qu’ils soient complémentaires est également une très bonne solution. En effet, profitez de l’assurance-vie pour ses abattements successoraux et l’épargne salariale pour faire fructifier vos investissements et bénéficier de sa fiscalité avantageuse.

À noter que l’épargne salariale est un placement moyen terme (5 ans sauf cas de déblocage), tandis que l’assurance-vie peut être débloquée à tout moment, cependant, il est conseillé d'y laisser les sommes placées pendant 8 ans afin de profiter de sa fiscalité.

Testez Fundscanner pour découvrir les meilleurs fonds du label ISR et leur composition !