Le succès des robo-advisors chez les épargants

Notre Blog

Pourquoi les robo-advisors rencontrent un tel succès chez les épargnants ?

Il est probable que vous n’ayez jamais entendu parler de robo-advisor... Pourtant, leur développement et leur démocratisation auprès des épargnants ne sont pas près de s’arrêter ! Nous allons voir ensemble les raisons d’un tel succès. Mais avant tout, il convient de faire un petit historique et de comprendre de quoi on parle !

Robo Advisor Epsor

Qu’est-ce qu’un robo advisor ?

Définition

Le robo-advisor (ou robot conseiller) est un outil digital de conseil en investissement financier. Dès lors qu’un particulier ou un professionnel souhaite placer son argent dans une enveloppe fiscale (comme un compte d’épargne, une assurance vie ou un livret), un robo-advisor peut s’occuper d’effectuer une allocation d’actif cohérente au regard du profil de l’épargnant (c’est à dire qu’il va faire une tambouille de placement financier adapté à votre situation patrimoniale).

En tant que conseiller financier digital, le robo-advisor utilise des algorithmes brassant de nombreuses données pour proposer des conseils optimaux aux épargnants.

La genèse des robots financiers

Les robo-advisors ne sont pas apparus en France comme par magie ! Les premiers d’entre eux se sont développés aux États-Unis dans les années 2000. Aujourd’hui, ce sont deux acteurs majeurs qui se partagent le marché américain : Betterment (13,5 milliard de dollars gérés) et Wealthfront (10 milliards de dollars gérés). Le succès de ces technologies et les performances affichées ont attiré de nombreux entrepreneurs français qui ont développé leur propre robo-advisor pour proposer aux particuliers des solutions d’investissement sur mesure. Connus sous le nom générique de FinTech (technologie financière), ces start-up connaissent un succès croissant en démocratisant des stratégies d’investissement adaptées auprès des particuliers et professionnels.

Epsor, en tant que spécialiste de l’épargne salariale, fait partie de ce mouvement de démocratisation de l’épargne pilotée au moyen d’un robo-advisor !

Le paysage des robo-advisors en France

À côté de notre robot dédié à l’épargne salariale Epsor, d’autres FinTech françaises proposent des robo-advisors pour d’autres enveloppes fiscales :

  • Nalo, conseiller en investissement financier, vous propose une gestion sous mandat pour des contrats d’assurance vie. Avec son robo-advisor, il vous propose une allocation exclusivement constituée d’ETF pour facturer les frais de gestion les plus bas du marché !
  • Yomoni dispose de l’agrément SGP (société de gestion de portefeuille) et vous propose différent type d’enveloppes fiscales : PEA et compte titres géré par un robo-advisor.
  • WeSave propose des contrats d’assurance vie individuels dont l’allocation d'actif est effectuée par un robo-advisor. Cette FinTech mise sur les conseils personnalisés en gestion patrimoniale à destination d’une clientèle fortunée.

Bien sûr, ces entreprises ne sont pas les seules à avoir développé leur robo-advisor. Par ailleurs, il ne serait pas étonnant qu’à terme, de grandes banques et assureurs développent leur propre robo-advisor !

Comment fonctionne un robot financier

Comment fonctionne un robot financier ?

La question sous-jacente du fonctionnement des robo-advisors est la part d’intervention humaine dans le processus d’investissement. Je peux vous comprendre : laisser un robot en toute autonomie gérer votre argent durement gagné peut laisser place à quelques réticences !

En réalité, les robo-advisors ne fonctionnent pas en toute autonomie. S’ils sont bien plus performants que les humains pour analyser des grands jeux de données (analyse des risques en fonctions des rendements passés, de la volatilité, des coefficients de corrélation entre les actifs…), l’intervention humaine est indispensable sur certains points. C’est pourquoi chez Epsor, nous proposons une offre 100% en ligne ET 100% humaine, grâce à un accompagnement aux petits oignons !

Le robo-advisor va définir une stratégie d’investissement en s’appuyant sur des modèles mathématiques issus de la théorie moderne du portefeuille. L’idée générale est de constituer un portefeuille financier (qui peut être votre plan d’épargne salariale) proposant un couple rendement/risque optimal en fonction de votre aversion au risque (votre capacité à assumer des pertes en cas de mauvais scénario). Votre aversion au risque est mesurée grâce à vos réponses à certaines questions : horizon de placement, objectif de votre épargne, revenus, avoirs financiers, biens immobiliers... 

Tout ça vous parait abstrait ? En réalité, c’est très simple. Imaginons que vous souhaitiez acheter des pommiers pour en tirer des revenus sous forme de pommes (je sais, ça fait rêver). Les pommiers en France ont la particularité de produire des pommes sur une longue période avec peu d’intempérie climatique, donc des rendements sûrs et réguliers. Les pommiers en Afrique du Sud produisent aussi sur une longue période, mais les aléas naturels sont plus importants. D’une année sur l’autre, ces aléas vont tantôt favoriser la production tantôt la diminuer : sur une année vous pouvez prendre le risque de n’avoir aucune pomme ! On dit alors que la production de pommes en Afrique du Sud est volatile. Toutefois, sur le long terme, la production de pomme en Afrique du Sud est supérieure aux pommiers français.

Le robo-advisor va intégrer toutes ces données grâce à son algorithme et vous proposer tantôt le pommier français si vous souhaitez investir sur le court terme sans prendre de risques tantôt le pommier africain si vous souhaitez investir sur le court terme pour espérer gagner plus de pommes en contrepartie d’un risque supérieur. Par contre, si vous souhaitez investir sur le long terme, le robot conseiller va systématiquement vous proposer le pommier africain, car ses rendements sont supérieurs à long terme pour un risque faible. En cela, le robot intègre le couple rendement/risque de la théorie du portefeuille et cherche des stratégies d’investissement dominantes en fonction de votre profil.

Mais le robo-advisor n’arrête pas son travail à la comparaison de deux types de pommiers : il compare un large panel d’arbres fruitiers pour vous proposer des investissements diversifiés. En gros, il concocte une salade de fruits pour atteindre le degré de risque et de rendements qui vous convient !

Avec le robo-advisor, l’humain joue un rôle central. D’une part, il doit affiner sans cesse son algorithme pour toujours plus de précisions dans la finesse des analyses financières. D’autre part, des humains interviennent pour corriger et configurer les profils types d’investissement. 

Enfin, l’utilisateur a en principe la possibilité de personnaliser son allocation notamment si le robot prévoit un mode gestion libre ou des outils pour customiser l’allocation d’actifs (actions, parts de fonds d’investissement etc.).

Les modes de gestion de l'épargne salariale

Les différents modes de gestion de l’épargne salariale avec le robot Epsor

Vous l’aurez compris, Epsor propose un robo-advisor pour effectuer une allocation d’actif optimale au sein de votre épargne salariale. Vous pouvez opter pour plusieurs types de profil via notre gestion profilée ou vous orientez vers une un profil entièrement personnalisé. La gestion pilotée se distingue de la gestion libre sur de nombreux points grâce à l’intervention de notre robo-advisor !

Qu’est-ce que la gestion libre ?

La gestion libre consiste en une gestion autonome de votre plan d’épargne salariale. Dans ce cas de figure, vous devez choisir vous-même les fonds d’investissement dans lesquels investir. La gestion libre peut être utile pour les épargnants ayant des connaissances pointues en finance, soit une minorité des épargnants. C’est pourquoi la gestion pilotée s’est largement développée.

Les robo-advisors peuvent constituer un véritable plus lorsque vous êtes en gestion libre. S’ils n’effectuent pas pour vous l’allocation d’actifs, il vous conseille toutefois sur la manière dont il aurait procédé. Vous pouvez ainsi choisir, selon vos analyses, de vous en écarter ou de suivre son avis. On parle alors de gestion conseillée.

Marque Employeur attirer les talents

La gestion pilotée avec le robo-advisor Epsor

Traditionnellement, la gestion pilotée se divise en deux grandes catégories :

  • la gestion sous mandat où un conseiller attitré effectue pour vous l’allocation d’actif qui vous correspond. Cette gestion pilotée est réservée aux épargnants ayant un encours conséquent (centaine de milliers d’euros) ;
  • la gestion déléguée ou profilée où les épargnants sont classés en catégories (profils) et se voient proposer une allocation d’actif type en fonction de leur profil.

Le robo-advisor utilise cette méthode de la gestion déléguée, mais en proposant un niveau de granularité plus important. En effet, le robo-advisor d’Espor vous propose plusieurs solutions :

  • sélectionner un profil type en fonction de votre aversion au risque (prudent, équilibré, dynamique...) et accessoirement, de vos considérations morales et politiques, avec le profil ISR (investissement socialement responsable);
  • sélectionner un profil de risque parmi 6 niveaux possibles. Plus le niveau est élevé, plus vous êtes exposés au marché des actions (jusqu’à 100%), mais plus vos rendements peuvent être importants ;
  • effectuer vous-même la répartition de vos actifs grâce à une interface simplifiée. Vous effectuez la répartition de vos actifs dans votre plan d’épargne salariale en fonction de leur degré de risque ! 

Ainsi, notre robo-advisor s’adapte à votre degré de connaissance. Si vous n’y connaissez rien, vous choisissez un profil. Si vous êtes un fin connaisseur, vous effectuez votre répartition vous-même !

Bien entendu, notre équipe d’experts est toujours à votre écoute et vous accompagne dans vos choix d’épargne.

Avantages robo-advisor

Quels avantages à utiliser un robo-advisor ?

Un gain de temps pour des conseils de qualité

Vous l’aurez compris, le premier avantage du robo-advisor est la possibilité de bénéficier de conseils sur mesure de manière accessible et simplifiée. Pas la peine de prendre contact et des rendez-vous avec un conseiller financier ou un gestionnaire de patrimoine. En quelques clics, le robo-advisor effectue une allocation d’actifs optimale correspondant à votre profil d’investisseur.

Vous gagnez donc beaucoup de temps dans la gestion de votre épargne. 

Des frais réduits

Et, qui dit temps, dit argent. Ce temps économisé vous permet de bénéficier de frais de gestion nettement inférieurs aux acteurs traditionnels de type banque et assurance. D’autant que la plupart des épargnants en gestion pilotée se voient proposer des profils types (il ne s’agit pas d’une gestion sous mandat) qui ne proposent aucune valeur ajoutée en comparaison aux robo-advisors.

Un service accessible

De plus, le robo-advisor s’accompagne souvent d’une interface numérique accessible partout 24/24 et 7/7. Vous pouvez alors consulter en temps réel la performance de votre plan d’épargne salariale et bénéficier d’un reporting régulier. Plus la peine d'appeler votre conseiller constamment indisponible ou d’attendre la paperasse annuelle pour connaître le solde de votre PERCO ou PEE…

Vous gérer votre épargne de manière autonome tout en bénéficiant au quotidien des conseils les plus pragmatiques !

Toutefois, le robo-advisor peut présenter les défauts de ses qualités. En effet, pour certains utilisateurs, l’utilisation d’une interface numérique pour gérer son épargne peut s’avérer particulièrement déroutante. Dans ce cas, il existe toujours les solutions traditionnelles où la gestion est assurée de manière pilotée par un conseiller financier humain. Chez Epsor, nous faisons le choix de combiner les deux : notre équipe répond à toutes vos questions par chat, par mail ou par téléphone !

Simplicité, accessibilité, tarif attractif sont les atouts majeurs des robo-advisors ! En répondant à la problématique de la complexité de l’épargne à des frais extrêmement bas, il apparaît évident que les robo-advisors rencontrent un succès croissant parmi les épargnants.

Lancez-vous avec Epsor