Les versements volontaires : le guide qu'il vous faut • Epsor

Fiches Pratiques

Epsor est là pour vous

Retrouvez nos fiches pratiques
et nos guides complets sur l’épargne salariale

Tout savoir
sur l'épargne salariale

Retrouvez nos fiches pratiques et nos guides complets sur l’épargne salariale.

Versement volontaire sur son PEE et son PERCO : tout ce qu'il faut savoir

Les Versements Volontaires

Les Versements Volontaires

Les versements volontaires portent bien leur nom : ils correspondent à un versement effectué selon la volonté du salarié, vers son PEE/PEI ou son PERCO/PERCOI.

Un salarié peut réaliser un versement librement, à tout moment, depuis son espace personnel ou mettre en place un plan de versement programmés (mensuel, par exemple).

Avantages d'un versement volontaire

Pourquoi réaliser un versement volontaire ?

Réaliser un versement volontaire, c'est une façon de se constituer un patrimoine à moyen terme pour préparer un projet de vie, ou à long terme pour préparer sa retraite.

C’est également un moyen pour le salarié d'aller chercher l'abondement maximal proposé par l’entreprise.

Le versement volontaire sur le PEE/PEI ou sur le PERCO/PERCOI n’a pas d’incidence sur l’impôt sur le revenu. Ni lorsque l'épargne est versée, ni lorsqu’elle est débloquée à échéance ou par anticipation.

Enfin, les versements programmés permettent de prévoir à l’avance une maximisation de l'abondement tout en adaptant l'effort d'épargne au budget du salarié.

Les versements volontaires sont des moyens très efficace pour alimenter et optimiser son épargne, avec notamment une fiscalité plus avantageuse que l’assurance-Vie.

Qui peut faire un versement volontaire

Qui est concerné ?

Dès lors qu’un plan d’épargne (PEE ou PERCO) existe dans l’entreprise, il est possible de l’alimenter via un versement volontaire.

Sont concernés :

  • Les salariés de l’entreprise, y compris les apprentis.
  • Le chef d’entreprise qui emploie moins de 250 salariés - peu importe la forme juridique de l'entreprise.
  • Le conjoint du chef d'entreprise peut également bénéficier de l’épargne salariale dans l’entreprise employant moins de 250 salariés - s’il a le statut de Conjoint Collaborateur ou de Conjoint Associé.
Plafond d'un versement volontaire

Plafonnement des versements volontaires

Les versements volontaires sont plafonnés à :

  • 25 % de la rémunération brute perçue au cours de l’année pour un salarié.
  • 25 % du revenu professionnel imposé à l’impôt sur le revenu de l’année précédente pour un Travailleur Non Salarié (TNS).
  • 25 % du montant du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale pour les conjoints collaborateurs ou associés de chef d’entreprise.

C’est à l’épargnant de s’assurer du respect de ces plafonds.

De plus, ce plafond s’entend pour les différents plans d’épargne salariale auquel le salarié a accès. Un salarié peut avoir accès à un PERCO provenant de son ancienne entreprise, par exemple.