L’arrivée de la semaine : Maud Sarfati, directrice commerciale

Epsor Actualités Leave a Comment

L’arrivée de la semaine : Maud Sarfati, directrice commerciale



De plus en plus de jeunes diplômés s’éloignent du parcours « traditionnel » (grand groupe, cabinet de conseil…) et choisissent de rejoindre l’univers des startups. Ce n’est pas Maud qui dira le contraire : diplômée de l’ESSEC, elle travaille depuis le début de sa carrière dans l’écosystème startup.
C’est notre nouvelle arrivante, elle est depuis un mois la première Directrice commerciale d’Epsor !
L’occasion d’en savoir un peu plus sur elle, ses missions au sein de l’entreprise et de discuter startup en développement et mixité dans la tech.

Fit humain, vision et produit

Avant de rejoindre Epsor, Maud a passé deux ans chez Geronimo, une agence digitale spécialisée dans le développement d’applications et sites web, qui comptait parmi ses clients … Epsor !

C’est comme ça qu’elle a rencontré Julien, Benjamin et Julien, les cofondateurs d’Epsor, et a décidé de rejoindre l’aventure.

C’est la vision, la solidité et l’expertise de l’équipe qui ont convaincu Maud.
« L’ambition de démocratiser et simplifier l’épargne salariale, d’en faciliter l’accès aux PME, et de devenir leader sur le marché, m’a motivée.
Nous devons dépoussiérer ce marché qui n’a pas bougé depuis trop longtemps et proposer une alternative aux offres des acteurs traditionnels bancaires et assurantiels ».

Elle partage également les valeurs de transparence défendues par Epsor et la volonté de généraliser un dispositif gagnant-gagnant pour l’entreprise et ses salariés, qui rappelle que l’entreprise est une aventure collective, dont la principale ressource est humaine.

Développement commercial et acquisition client

Après six premiers mois consacrés à l’élaboration du produit et à la mise en place des partenariats stratégiques nécessaires à son lancement, Epsor a démarré la commercialisation de son offre en juillet 2018.

Six mois après, l’équipe a déjà convaincu plusieurs dizaines de clients et dépassé les 4 millions d’encours collectés. L’objectif : arriver à 100M€ d’encours le plus rapidement possible.

En novembre 2018, une première levée de fonds d’1,3M€ a été réalisée pour accélérer la croissance de l’entreprise.

“ Une vision claire, un produit solide, une levée de fonds … Toutes les planètes sont alignées pour aller conquérir le marché !”.

C’est toute la mission de Maud, et de l’équipe commerciale qu’elle est en train de construire, qui s’articule autour de deux grands axes :

  • Equiper des entreprises qui n’avaient jusque-là pas de dispositifs d’épargne salariale, jugés trop compliqués à mettre en place : “de très nombreux dirigeants de PME pensent que l’épargne salariale est un sujet trop complexe et lourd à gérer compte tenu de la taille de leur entreprise. Avec les offres traditionnelles, c’était sans doute le cas. C’est pour cela que chez Epsor nous souhaitons simplifier la vie des PME en leur offrant une solution 100% en ligne, intuitive et rapide. Il y a de la pédagogie à faire sur les bénéfices globaux de l’épargne salariale, et surtout sur les avantages d’Epsor pour en simplifier la gestion.”
  • Effectuer des transferts de dispositifs d’épargne : “après quelques mois d’activité, on constate que de nombreuses entreprises ne sont pas satisfaites de leurs dispositifs actuels et souhaitent évoluer vers une solution comme Epsor, moins chère, plus simple à piloter et avec un véritable accompagnement de leurs salariés.”

Accélération et défis pour 2019

Le but est clair : devenir une solution référence, comme peuvent le faire des startups comme Alan, Payfit ou Qonto dans d’autres industries traditionnelles.

Aujourd’hui, il y a une base de process et de clients, mais il reste encore beaucoup de choses à construire, à commencer par l’équipe commerciale d’Epsor !

“On est vraiment à une étape clé du développement de l’entreprise, c’est très excitant. Notre but est de constituer une équipe fiable, qui va savoir grandir avec Epsor. C’est pour cela que nous souhaitons recruter des personnes qui auront envie d’évoluer à moyen terme et de prendre des responsabilités.”

Ceci est un appel non voilé : si vous aussi, vous souhaitez changer la vie des PME et de leurs salariés, contactez-nous. 😉

Femmes et fintech

Maud est directrice commerciale, dans une fintech. Pas si courant dans un milieu où les femmes représentent seulement 30% des salariés.

“Pour le moment, les profils de femmes se sont faits rares sur les postes recherchés, ce qui est relativement courant pour le secteur. Mais ce serait génial que l’on puisse recruter davantage de femmes !”

Chez Epsor, cela nous tient vraiment à coeur d’avoir une équipe la plus mixte possible. Alors mesdames, si vous voulez vous lancer dans l’aventure fintech, c’est le moment ! 🙂

Vous voulez connaître nos offres d’emploi ? Contactez-nous sur notre site ou nos réseaux sociaux. Nous continuons à recruter des commerciaux et des développeurs !

 

L’arrivée de la semaine : Maud Sarfati, directrice commerciale
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *